Le sport est-il un antistress ?

sport antistress
Il existe des personnes parlant du sport comme antistress et qui vont utiliser l’activité sportive dans le but de se relaxer, mais certaines autres personnes disent qu’il s’agit du contraire, que cela crée des tensions. Il est difficile de comprendre qu’une chose puisse alors être considérée pour certains comme un antistress alors que pour d’autres cela sera une source de stress. Il est important de pouvoir comprendre les raisons de cela afin de trouver des solutions contre ce problème de stress qui est tellement important dans notre société.

En quoi peut-on considérer le sport comme antistress ?

Les personnes qui parlent du sport comme antistress considèrent cela comme une détente. Il s’agit d’un moment où les tensions de la journée seront oubliées et où la personne pourra s’abandonner et se défouler pour vider la nervosité qu’elle a emmagasinée durant la journée, voire plus.
De manière scientifique, les archives de la médecine interne ont publié une étude de 1999 montrant l’action de l’activité physique en tant qu’activité apaisante grâce à la substance que le cerveau produit qui s’appelle les endorphines. L’oxygénation des tissus par le sport permet d’éliminer des résidus et des excédents nutritionnels qui vous feront vous sentir mieux dans votre peau. Il s’agit donc d’un bon moyen de pallier le problème en utilisant le sport comme antistress.

Le sport générateur de stress.

D’un autre côté, on entend des personnes dire l’inverse et penser que le sport n’est pas antistress, mais bien au contraire. En effet, certaines personnes peuvent se créer un stress fort à travers le sport :

  • en se mettant des objectifs trop forts,
  • en perdant le plaisir du sport, mais en regardant la compétition,
  • en poussant leur corps trop fort, en devenant dépendant au sport comme certains psychiatres le disent,
  • en ayant un programme tellement chargé que le sport devient une surcharge,
  • en devenant une culpabilité,
  • car cela prend du temps qui pourrait être consacré à la famille par exemple…

Il y a donc réellement des possibilités de créer du stress avec le sport plutôt que de le faire disparaître.

Les moyens de faire du sport un antistress.

Si le sport peut être antistress, il faut essayer de trouver comment faire pour qu’il le reste et ne pas tomber dans les pièges qui inverseront son effet. Il faut tout d’abord trouver le sport qui conviendra, car une personne ne trouvera pas l’aspect du sport comme antistress dans la même discipline qu’une autre personne. Les introverties devront éviter les sports individuels tels que le jogging ou le vélo, car cela les aide à ressasser leur souci, mais plutôt des sports collectifs et techniques. Au contraire, les extravertis vont préférer des sports d’endurance avec une certaine technique.
Il faut éviter de se mettre des objectifs trop haut et garder le sport en tant que détente. Ne rentrez pas non plus dans des obligations, mais soyez libre le plus possible de faire ou ne pas faire du sport, car si votre agenda est déjà surbooké, vous allez gérer trop de choses dont le sport. Gardez du temps aussi pour d’autres choses et n’hésitez pas à chercher aussi à travers des solutions naturelles en plus du sport comme antistress.