Liste Fleurs de Bach: catégories

Les fleurs de Bach: une liste naturelle qui pourra nous aider…

De nos jours, beaucoup de gens emploient les élixirs floraux du docteur Edward Bach. Au lieu de choisir une méthode chimique et régulière, ils préfèrent être aidés par les produits naturels de Bach: une liste de 38 essences florales différentes, chacune ayante ses propres caractéristiques – et en plus, il y a des combinaisons incomptables à faire afin de pouvoir résoudre chaque problème qui pourra se lever.

Le docteur Bach a classé toutes ces fleurs en 7 grandés catégories: regardons de plus près…

La peur

Dans le groupe d’élixirs contre la peur, 5 essences peuvent nous aider. Le mimule est utile quand on a peur des choses définies, tandis que le tremble aide dans les cas d’inquiétudes sans raison apparente. Le prunus aide dans le cas de peur de perdre le contrôle de soi et de ses impulsions. Si on craint toujours le pire pour les autres, le marronnier rouge est l’essence parfaite. Finalement dans cette liste, il y l’hélianthème dans le cas généraux de peurs, craintes, panique et cauchemars.

Hypersensibilité aux idées et aux influences des autres

Dans ce deuxième groupe, 4 élixirs floraux sont groupées. La centaurée est pour les gens qui ont des difficultés à dire “non”, qui veulent toujours plaire. L’aigremoine est utile pour ceux qui cachent toujours leurs soucis derrière un masque jovial. Puis, il y a le noyer: dans les cas de besoin de protection (surtout quand il y a des changements majeurs dans sa vie). Finalement il y a le houx: pour les sentiments de haine, d’envie et de colère.

Solitude

Le troisième groupe est celui de la solitude. Pour ceux qui ne peuvent pas être seul et sont bavard à l’excès, l’essence “bruyère” est une solution possible. Mais dans le cas contraire – ceux qui préfèrent être seuls – la violette d’eau est plus utile. Et pour ceux qui deviennent irritables et impatients, il y l’impatiente à leur disponibilité!

Doute

Le plumbago est la première fleur de Bach dans le quatrième groupe. Il est indiqué dans les cas de doute dans la capacité de jugement. Pour ceux qui se trouvent déjà dans un stade plus lointain – le désespoir et le pessimisme – l’ajonc est utile. Une autre fleur de Bach dans les cas de doute, c’est l’alène: pour des gens qui ont des difficultés à choisir entre deux options. Puis, il y a aussi des gens qui souffrent d’une manque d’entrain – ils seront probablement aidé par le charme. Pour ceux qui sont facilement découragés: employé le gentiane, vous vous sentirez mieux! Et finalement dans cette liste, il y a le fol d’avoine – pour ceux qui ont des doutes sur le bon chemin à prendre dans la vie.

Souci excessif du bien-être d’autrui

Pour ceux qui sont enthousiasts à l’exces et cherchent à imposer leurs convictions, la verveine est une essence intéressante. Les autres par contre qui sont plutôt égoïstes et protecteurs à l’excès devront plutôt employer la chicorée. Pour les dominateurs: employez le vigne! Et pour celui qui est dur avec soi-même, essayez l’eau de roche. Finalement, le hêtre est utile pour ceux qui sont plutôt intolérants.

Désintérêt

Dans ce dernier groupe, ils nous restent 7 fleurs de Bach qui pourront nous aider. Tout d’abord, il y a le clématite, pour ceux qui tombent facilement en rêverie. Celui qui souffre des idées envahissantes et non désirées, le marronnier blanc est utile. Si vous souffrez d’un “mal de pays” et vous avez des regrets, essayez le chèvrefeuille. Et pour les gens qui souffrent d’un noir tristesse sans raison apparente, la moutarde est utile. Dans les cas de passivité, l’églantine est une fleur utile. Si vous êtes quelqu’un qui répète ses erreurs sans tenir compte des expériences antérieures: essayez le bourgeon du marronnier. Et si vous vous sentez épuisé, au bout du rouleau, l’olivier est probablement quelque chose pour vous!

Abattement – désespoir

Si vous vous sentez tout le temps responsable de tout, essayez le pin sylvestre. Or, si vous souffrez d’un ressentiment, le saule est plutôt quelque chose pour vous. Si vous sentez que vous êtes dépassé par les responsabilités, essayez l’orme. Quand vous continuez à lutter malgré tout, le chêne peut vous aider. Puis, il y a encore l’étoile de Bethléem, pour le chagrin, les douleurs et la peine en général. Quand vous avez une mauvaise image de vous, le pommier sauvage vous aidera. Si vous sentez que vous êtes au bord du gouffre, le châtaignier vous aidera probablement. Et puis, finalement, il y a le mélèze. Cette essence florale vous aidera quand vous manquez confiance en vous, dans les cas de sentiment d’infériorité.