Les moyens de lutter contre la dépression saisonnière.

dépression saisonnière
On peut remarquer bon nombre de recherches sur la dépression saisonnière et les solutions qui peuvent y être apportées. Il s’agit d’un problème assez méconnu, mais qui a une incidence forte sur la vie de nombreuses personnes. La dépression saisonnière est spécifique à une période de l’année et reviendra tous les ans si les choses ne sont pas prises en main correctement. Il est donc important de pouvoir trouver une solution rapidement et d’avoir un diagnostic efficace, ce qui est parfois difficile.

Qu’est-ce que la dépression saisonnière ?

La dépression saisonnière que l’on appelle aussi le trouble affectif saisonnier serait liée au manque d’ensoleillement. Le manque de lumière naturelle qui va survenir à l’automne et à l’hiver serait à l’origine du problème selon certains spécialistes.
L’état dépressif va durer le long de la période sombre et revenir chaque année. Afin de pouvoir évoquer un diagnostic de la dépression saisonnière, il faut qu’il y ait eu 2 années consécutives et que le printemps arrivé, les symptômes disparaissent.
La plupart des symptômes de la dépression saisonnière sont communs aux autres formes de dépression comme :

  • l’abattement,
  • la perte d’énergie,
  • la baisse de la libido,
  • le fait de s’isoler,
  • la perte d’intérêt…

En plus de ses symptômes classiques, il y a les symptômes que l’on appelle atypiques caractéristiques de ce problème :

  • l’augmentation de l’appétit,
  • de grands risques d’hypersomnie…

C’est bien souvent ces derniers symptômes qui peuvent orienter le praticien à rechercher du côté de la dépression saisonnière.
Même si le rôle de la lumière a été clairement établi, il ne s’agirait pas uniquement de cela et des hypothèses montrent aussi un caractère génétique, mais aussi des dérèglements neurochimiques…

Les astuces et traitements pour la dépression saisonnière.

On entend certaines personnes dire qu’il n’y a pas besoin de traiter la dépression saisonnière, car elle partira d’elle-même quand sera arrivé le printemps. Mais il ne faut pas oublier que les personnes vont en souffrir parfois 3 mois, ce qui est un quart de l’année. Il est donc très important de trouver des solutions pour pouvoir pallier le problème et augmenter la qualité de vie des personnes qui sont touchées par la dépression saisonnière.

  • De manière générale, considérera qu’il est très important de chercher d’ensoleillement et de ne pas s’enfermer chez soi. La luminosité étant plus faible à l’intérieur, il est important de prendre le soleil autant que faire se peut.
  • Il existe des lumières spéciales utilisées dans la luminothérapie qui reproduisent la même lumière que le soleil et vous pouvez les utiliser pour faciliter le problème.
  • Les thérapies cognitives et comportementales semblent avoir donné un certain succès, on retrouve aussi des prescriptions d’antidépresseurs.
  • Certaines émotions négatives peuvent être traitées naturellement avec des médecines parallèles afin de faciliter certains symptômes et vous retrouverez des solutions dans les fleurs de Bach par exemple.